Notre article

Tout ce qu’il faut savoir sur la societe par action simplifiee

Pour créer une entreprise aujourd’hui, il y a des formalités qu’il faut remplir. Ce sont des choses indispensables au bien-être de l’entreprise. Sans elles, l’entreprise manquera d’authenticité et par la suite n’aura pas assez de clients. L’une de ces formalités est ce dont il sera question dans cet article. Il s’agit de la société par action simplifiée. Qu’est-ce que c’est et à quoi pouvons-nous attendre de l’entreprise qui porte ce statut ? C’est en lisant l’article que vous aurez la réponse à ses questions.

Un statut juridique

La SAS comme on peut déjà le remarquer, est un statut juridique favorable aux grandes entreprises. Il s’agit de ce qui donne à l’entreprise son droit d’entreprise. Dans le monde entrepreneurial, le statut juridique occupe une place de taille. C’est même à travers lui que certains clients choisissent telle ou telle entreprise. Avec le statut juridique d’une entreprise on peut facilement connaitre ce dont elle est capable et vice versa. Il est possible même de savoir à quel niveau se situe l’entreprise.

Le statut juridique de type SAS renvoie à une personne morale née depuis 1990. Avec lui, on sait que la plupart des problèmes que rencontraient les entreprises en SA sont résolus.  C’est un statut juridique qui ne s’impose pas aux entrepreneurs. En optant pour cette formule, ils ont plus de liberté dans leurs affaires avec les autres entreprises de même statut.

Les exigences de la SAS

Dans toutes sociétés il y a des lois. Et c’est sur la base de ces lois que les associés sont appelés à mener les actions. Dans toute société par action simplifiée, il doit avoir au minimum un associé. Il peut même en avoir en grand nombre. Ce dernier a pour tâche de dire comment fonctionnera la société. Ce fonctionnement se base principalement sur les conditions d’entrée et de sortie des capitaux sociaux. Ils ont aussi le pouvoir de définir les règles de conduite au sein de la société. Ces règles concernent aussi bien les dirigeants que ceux qui sont sous leurs ordres. C’est la raison pour laquelle, il leur faut nécessairement un président. Ce dernier veillera à donner le verdict sur les décisions prises. Avec ce dernier les différentes propositions sont traitées et la suite surgit toujours à la faveur de tous les actionnaires. L’élection du président est une obligation légale à la SAS. Quand bien elle est plus libre et détendue que les autres formes de sociétés.

Les avantages de la SAS

Comme dit plus haut, les entreprises sous forme de Société par action simplifiée, ne vivent sous aucune contrainte autre que celle qu’elles se sont donnée.  Ces derniers peuvent facilement surveiller les actionnaires dans leurs opérations. Toutefois leur patrimoine se distingue du patrimoine professionnel de l’entreprise. On peut de ce fait, devenir associé quand on désire porter plus haut la voix. Avec les SAS, on note aussi la recherche de la variation du capital. Ce droit revient aux associés et au président. Tous les autres n’ont droit à aucune parole de décision. Ils ne feront que subir ce qui sera retenu pas les actionnaires. Avec la SAS il est aussi possible de démarrer sa société avec des frais minimes.

Sommaire

Que savoir de la zone de chalandise

L’objectif de tout commerçant est d’augmenter son chiffre d’affaires, et de faire beaucoup de bénéfices. Pour y arriver, il faut tenir compte de certaines critères