Notre article

Que savoir de la zone de chalandise

L’objectif de tout commerçant est d’augmenter son chiffre d’affaires, et de faire beaucoup de bénéfices. Pour y arriver, il faut tenir compte de certaines critères et conditions, dont la zone de chalandise. C’est elle qui permet de définir la proximité et fréquence des clients autour de votre commerce. Qu’est-ce que la zone de chalandise, quel est son rôle et son fonctionnement.

Définition  de la zone de chalandise

La zone de chalandise est le territoire qui délimite l’influence directe d’une activité commerciale. Il s’agit du périmètre qui prend en compte les potentiels clients de votre commerce. Ce périmètre prend surtout en compte la distance, le temps de parcours et la régularité des acheteurs. De cette manière, le commerçant pourra connaitre le secteur géographique de son activité. Il travaillera donc à satisfaire davantage les clients qui viennent à lui, surtout ceux qui ont quitté loin. Ces derniers devront bénéficier d’un accueil chaleureux et d’une attention particulière pour assurer leur fidélité.

Rôle de la zone de chalandise

La zone de chalandise a son importance dans deux principaux cadres : un point de vente existant et la mise en place d’un projet.

Ainsi, étudier la zone de chalandise d’un point de vente existant consiste à repérer les facteurs qui déterminent la bonne marche de l’activité. La régularité des clients, leur proximité et le pouvoir d’achat sont nombre de facteurs à déterminer. Ils serviront à évaluer la politique de vente et projeter de nouvelles techniques de markéting clientèle.

Quant à l’étude de la zone de chalandise d’un projet, elle représente surtout le comportement géographique du marché. La faisabilité et l’atteinte des objectifs du projet sur le marché cible permettront de rechercher la rentabilité dudit projet. De même, l’influence de la distance, du temps et de la position des points stratégiques du projet sera connue.

Fonctionnement de l’étude de la zone de chalandise

L’étude de la zone de chalandise permet de définir quatre principales zones dans l’exercice de votre commerce.

1re zone

Il s’agit de la zone primaire. Elle représente le secteur immédiat d’impact de votre activité. Il s’agit surtout de la localisation de vos plus proches clients. Ces derniers sont dans le secteur même de votre commerce, dépourvu de toute activité concurrente. Ainsi, l’objectif sera de satisfaire pleinement à leurs besoins et attentes.

2e zone

C’est la zone secondaire qui se partage entre vos clients les plus proches, et une partie de la clientèle de vos concurrents. Pour ainsi gagner cette partie du marché concurrentiel, il faut employer les grands moyens pour impressionner les clients. Un meilleur accueil et des prix promotionnels sont indispensables pour réussir votre entreprise.

3e zone

Ce secteur est considéré comme la zone tertiaire et est beaucoup plus mixte. Réussir à attirer les nouveaux clients dans un tel contexte passe surtout par un markéting avancé. Vous devez donc utiliser tous les moyens de communication pour attirer et fidéliser de nouveaux clients.

4e zone 

Cette zone se situe au-delà de votre zone de chalandise, c’est le hors zone. Il faudra que votre commerce soit apprécié et aimé par de simples individus, des passants et des clients à la recherche de nouveaux commerçants.

Sommaire

Que savoir de la zone de chalandise

L’objectif de tout commerçant est d’augmenter son chiffre d’affaires, et de faire beaucoup de bénéfices. Pour y arriver, il faut tenir compte de certaines critères